Connexion



Le Chamanisme traditionnel

Le Chamanisme traditionnel

Dans la culture chamanique des autochtones, la terre (principe féminin) est notre mère et le ciel (principe masculin) est notre père. D'ailleurs, d'anciens rituels chamaniques célébraient ainsi le passage de l'enfance à l'âge adulte : la mère coupait le cordon énergétique avec son enfant et ce faisant, la terre (féminine) remplaçait la mère et le ciel (masculin) devenait le père. Comme la nature le fait finalement si bien dans le monde animal, à peu près toutes espèces confondues. Un autre aspect de la culture spirituelle de l’Amérindien enseigne que nous ne sommes pas simplement composées de matière. Nous, les chaman(e) s privilégions le monde Lumineux qui a pour caractéristique d’être infini plutôt que la matière qui elle, par sa nature, est quelque chose qui est « finie », ayant un début (naissance) et une fin (mort physique).
Le concept du monde lumineux chez tous les amérindiens s’explique selon le principe que chacun d’entre nous possédons un champ d'énergie lumineux émanant de notre corps physique et que ce champ d’énergie existait bien avant le commencement des temps et existera à l'infini. Vie après vie, de nouvelles matières physiques sont créées qui sont la manifestation en temps réel comme hors du temps, de ce champ lumineux d’énergie vivante. Selon les chamanes autochtones, indiens et tibétains, les champs d'énergie lumineuse enveloppant les corps physiques sont de la largeur d'un bras. Ce halo lumineux – appelé aussi aura - entourant notre corps physique est translucide et émet une phosphorescence nimbée de jaune, rouge, orange, vert, bleu, indigo et cette lumière pure est un scintillement. Il faut le voir pour comprendre cette beauté de la création où règne l'antimatière dans une splendeur inégalée. Tout comme les arbres font la forêt, ce halo semble collé au corps physique. Cette réserve énergétique inépuisable trouve sa source dans la terre qui en nourrit son corps lumineux. D'ailleurs, chaque chose ou être vivant possède cette réserve d'énergie sous diverses formes vibratoires. Les physiciens ayant étudié les particules subatomiques ont en effet constaté qu'en regardant en profondeur le cœur de la matière, nous nous rendons compte que l'univers est fait de vibrations et de lumière. Nous pouvons ainsi affirmer que nous sommes vraiment plus que de la matière.

Symbole définissant le chamanisme traditionnel
Le symbole qui définit le chamanisme traditionnel est le cercle. En effet, Le cercle est un puissant symbole spirituel chez les amérindiens. La Terre-mère correspond à l’intérieur du cercle et le Père-ciel, à l’extérieur. On pourrait aussi penser que son contour semble tracer une limitation entre deux univers. Chez plusieurs Clans spirituels les enseignements traditionnels nous apprennent que c’est à l’intérieur du cercle que se trouve toutes les formes de vie et qu’elles sont intrinsèquement liées à notre survie. Ici bas, nés de la même matrice, tous les êtres vivants sont égaux au sein de la Grande Toile. Finalement, à l’extérieur du cercle vit un Autre Monde cet univers se nomme le Monde lumineux, qui est un monde vivant peuplé de corps lumineux. Il s’agit d’un monde de matière dans un monde d’énergie.

Le temps est linéaire
De plus, le Temps (linéaire) n’existe pas chez les Amérindiens traditionnalistes. Il n’est qu’une illusion conçue par l’homme blanc pour comprendre sa condition humaine. Les autochtones ont segmenté le temps en quatre parties distinctes se dissipant dans les quatre directions cardinales. À l’Est, le présent continu, au Sud, le passé, à l’Ouest, le présent ici et maintenant et finalement le Nord ou nous saisissons que notre futur n’est en fait qu’un choix parmi une multitude de routes possibles.

L'homme Rouge
Finalement pour l’Homme Rouge tout est présage et croyance, le vol d’un oiseau, la feuille au vent, la pierre sur son chemin. Dans le chamanisme traditionnel l’art de la divination est souvent transmis de génération en génération ou chaque aspirant est soumis à de dures épreuves dès l’enfance. Car l’art de Voir ce qui se dessine dans l’ombre demande discernement, élévation et respect. En effet, la vie est un mystère, une grande toile ou le règne humain aspire à devenir le créateur de son œuvre. Dans les périodes d’opposition et de déséquilibre où nos interrogations et nos réflexions nous figent souvent dans l’insécurité et parfois même nous transportent jusqu’au chaos, nous cherchons des réponses et tentons de prévoir les mouvements de notre destin. Depuis la nuit des temps, le règne humain, conscient de sa limitation physique, tente de soulever le voile de la Voix des Vents.

Consulter un Ancien, une Chamane, un Guérisseur pourrait être une expérience unique car l’art de la divination et de la guérison chez les Amérindiens est aussi ancien que sont les Anciens.




Précédent
Suivant



Commentaires


Commentaires


Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.

Connexion
Inscription




Top