Connexion



L’origine de l’astrologie

L’origine de l’astrologie

L’origine de l’astrologie


L’astrologie est l’étude de l’influence des planètes sur la terre et sur tout ce qui vit sur cette terre y compris les hommes. Le principe est simple : l’univers est fait de forces magnétiques. La position des planètes les unes par rapport aux autres influence les saisons comme les êtres vivants. Chaque personne possède alors de fait une connexion particulière avec l’univers en fonction de la position des planètes dans son ciel de naissance. Science vieille de plusieurs millénaires, l’astrologie puise ses origines dans différentes civilisations.
Les indices qui ont mis la puce à l’oreille des hommes
La relation entre le ciel et la terre ne date pas d’hier. En effet, les hommes dans l’ancien temps ont constaté que les astres présents dans le ciel influaient sur les saisons, les végétaux, les animaux… Il ne leur fallut pas bien longtemps pour comprendre qu’ils agissaient de la même manière sur les hommes. Dès lors, ils ont cherché à comprendre quel lien pouvait ainsi unir le ciel et la terre.
Les premiers indices clairement visibles de l’influence des planètes ont été l’observation de la lune et du soleil. Bien qu’en des temps reculés, les hommes croyaient que tout l’univers tournait autour de la terre, ils en sont quand même arrivés à établir une carte du ciel présentant ce qu’ils nommaient au départ les 5 étoiles. Ces « étoiles » sont en fait les planètes de notre système solaire à savoir vénus, mars, pluton, jupiter et mercure.
Le calendrier, le précurseur de l’astrologie
Ce sont les Égyptiens qui établirent les premiers calendriers. Le découpage en jours, mois et années vient donc d’eux. De là sont nées les saisons. Les Égyptiens ont basé leurs observations sur les crues du Nil. Comme elles mettaient en péril les hommes et les habitations, ils ont pensé un système qui pourrait leur permettre d’anticiper les crues et donc d’éviter les catastrophes.
De simples observations de la nature et du ciel, ils ont commencé à pouvoir prévoir les intempéries et particulièrement les crues. Ce peuple ne fut pas le seul à établir ces calendriers divinatoires. D’autres continents comme la Chine et l’Amérique pré colombienne ont eux aussi tenté de formaliser les fluctuations de la nature à partir des observations du ciel. La volonté de prévoir l’avenir a planté le point de départ de l’astrologie telle qu’on la connait aujourd’hui.
Le peuple par lequel tout a commencé
Bien que plusieurs théories s’affrontent sur le sujet, il semblerait bien que le peuple qui soit allé plus loin que la simple observation des planètes soit les Chaldéens. L’astrologie aurait donc vu le jour à Sumer 3 000 ans avant J-C. Si elle doit sa naissance à ce peuple, c’est à une autre civilisation qu’elle doit son essor et son développement.
En effet, la cartographie mathématique du ciel revient aux Grecs. De ce qui n’était alors que de simples observations entre le déplacement des planètes et les répercussions sur la nature, les Grecs en firent une étude approfondie s’appuyant sur des références mathématiques complexes. Ils posèrent alors les bases de l’astrologie comme on peut la connaitre encore aujourd’hui.
Un homme, une ville et une convergence de savoir
L’homme qui mit au monde l’astrologie se nomme Claude Ptolémée. C’est à Alexandrie, alors capitale multi culturelle au IIe siècle de la Méditerranée que tout se joua. Cette ville avait la particularité de regrouper aussi bien les courants de pensée égyptienne que mésopotamienne et bien entendu grecques. Il s’agissait donc de synthétiser l’ensemble des connaissances issues des différents courants intellectuels réunis dans cette ville.
De ce melting pot intellectuel et culturel jaillit une quintessence de savoir desquels Ptolémée tira les principes fondamentaux de l’astrologie en 140 après J-C. Grand mathématicien et astronome renommé, il n’eut aucune peine à recueillir et à ordonner toutes les informations qui lui arrivaient des différentes influences culturelles rassemblées à Alexandrie.
Des horoscopes à la carte du ciel, il n’y avait qu’un pas
Ce sont les Babyloniens qui commencèrent à établir des horoscopes déjà en 419 avant J-C. Cependant, l’horoscope ne devient véritablement une prévision fiable des évènements à venir dans un signe astrologique que lorsque Ptolémée établit sa carte du ciel. Les éléments permettant d’établir les horoscopes devinrent alors beaucoup plus précis.
Les plus grands de l’histoire accordèrent une importance particulière à l’astrologie au fil des siècles. Qu’ils soient nobles comme Louis XIV ayant son astrologue attitré ou religieux comme le pape Léon X instaurant une chaire dédiée à l’astrologie, tous suivaient les conseils avisés des grands astrologues de leurs époques. L’astrologie est donc bel et bien une science mettant en évidence la relation entre le ciel et la terre.







Précédent
Suivant



Commentaires


Commentaires


Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.

Connexion
Inscription




Top